Tous Approche 1 Approche 2 Approche 3 Architectes, professionnels du bâtiment 1 Compte rendu d’évenements Constructions Généralités Techniques Urbanisme

Rechercher


Plaidoyer pour l’architecture traditionnelle

La presse étrangère, et la presse française, parlent de la conférence de presse du 29 janvier 2010 "Paris est-il défiguré ?" :

- http://www.planetizen.com/node/42814

Nous détruisons trop notre architecture traditionnelle et nous la remplaçons par une architecture moderne de moyenne qualité avec plutôt des proportions horizontales, des formes bizarres, plus d’étages plus petits en hauteur et qui dérangent beaucoup les proportions, une échelle de ratio très pauvre, et une palette de matériaux étrangers. C’est une architecture qui ne s’adresse pas à la rue, notre salle commune, l’entrée est difficile à cerner, etc. C’est une architecture issue de la civilisation de la machine, qui n’est pas enrichie des siècles d’adaptations et d’évolution de l’être humain.

La forme des bâtiments, les proportions de la rue, … déterminent l’urbanisme.

L’utilisation de l’urbanisme traditionnel et la copie des meilleurs précédents en matière de morphologie et de forme, appliqués de manière appropriée au transect de l’urbanisme, créent un urbanisme qui fonctionne. Peut-être moins adapté à la voiture et à la distribution, moins une « machine à habiter », mais regardez le désastre pour nos villes quand la voiture commande la ville et que nous ne commandons pas la voiture.

Nos villes, avec une vaste proportion d’architecture traditionnelle, peuvent tolérer une petite proportion de bâtiments modernes ou aux formes étranges. Mais nous détruisons trop et le caractère traditionnel se perd.

Parfois l’architecture moderniste est excitante, intéressante et dynamique, mais est-elle belle ? Partout dans le monde les enquêtes d’opinion auprès du grand public indiquent une préférence pour les formes traditionnelles. Seuls les architectes ayant subis un lavage de cerveau à la gloire du Modernisme rejettent le traditionnel. La ville a besoin d’un fond de bâtiments bien faits, et le retour qualité pour un immeuble traditionnel côté B est supérieur à celui d’un immeuble moderniste côté B si les règles de conception sont correctement mises en œuvre. Toutes les constructions n’ont pas besoin d’être parfaites mais plutôt comme un fauteuil confortable qui est à la fois pratique, solide, et beau (Utilitas, Firmitas, Venustas).

Nous avons des exemples de bâtiments selon le style dit moderniste, aujourd’hui. Est-ce que le modernisme est dépassé parce qu’il est fondé sur un style qui a émergé il y a presque 100 ans ? Est-ce qu’un style est dépassé parce qu’il a 102 ans, 201 ans, ou plus ? Beaucoup d’architectes prétendent que l’architecture traditionnelle n’est pas adaptée au monde moderne, cependant nous vivons toujours dedans et adaptons nos bâtiments traditionnels, qui font en général le centre de nos villes.

L’architecture traditionnelle est vaste : elle inclut les bâtiments vernaculaires, les bâtiments classiques, la symétrie, avec par exemple le Parthénon, l’asymétrie, avec par exemple l’Erechtéion, elle peut-être régionale ou internationale, avec peu ou beaucoup de fioritures mais de bonnes proportions, elle comprend les bâtiments de style flamboyant aux nombreuses décorations et aux modénatures variées … L’architecture traditionnelle bien faite, n’est pas un pastiche, un rejet de la nouveauté, mais une continuation de nos traditions avec la possibilité d’évoluer, de voir émerger de nouveaux styles, de nouvelles traditions, de nouveaux ordres…

Le rejet total de la tradition dans les années 1920 par le CIAM, Congrès International d’Architecture Moderne, fut une triste chose car cela a abouti à appauvrir notre environnement construit, nos bâtiments, et l’urbanisme. L’architecture traditionnelle est notre architecture « original green » c’est-à-dire écologique par nature, adaptée au climat et aux matériaux locaux par nécessité. Avec la palette des matériaux et des techniques modernes, un bâtiment de forme traditionnelle, à Haute Performance Energétique comme Passivhaus ou à Energie Positive, avec une faible empreinte écologique, est possible.

Il existe des architectes, des urbanistes et des artisans capables de créer la nouvelle architecture traditionnelle. Il y a partout dans le monde de nouveaux projets qui crée l’environnement construit que nous aimons, joli, sympathique, et riche en expériences.

Le maintient et la perpétuation dans le renouvellement de notre architecture et de notre urbanisme traditionnels sont nécessaire.

Des liens :
- Katarxis webzine New Traditional Architecture and Urbanism http://luciensteil.tripod.com

- INTBAU essays http://www.intbau.org/resources/doc...

- CEU Conseil pour l’Urbanisme Européen /Council for European Urbanism (version européen de la CNU ) http://www.ceunet.org/brugesfr.htm

- CNU Congress for the New Urbanism http://www.cnu.org

- Original Green http://www.originalgreen.org/

 

Tapoté le 25 juillet 2013
par John Daglish
!

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ? (optionnel)

  • [Se connecter]

© 2017 Bâtir Sain. Mentions légales
Un site charlesque grâce au gentil spip.