Tous Approche 1 Approche 2 Approche 3 Architectes, professionnels du bâtiment 1 Compte rendu d’évenements Constructions Généralités Techniques Urbanisme

Rechercher


Permaculture

Confusion autour de la Permaculture

Elsa et Jimmy, article publié dans le journal Escampe 2002

La démarche globale de la Permaculture

Baignées d’expériences étrangères, nous avons eu la chance de pouvoir nous imprégner de cultures différentes, de visions du monde et de concepts qui découlent. C’est en Australie et en Angleterre que nous avons découvert la Permaculture. Ensuite, nous avons visité et travaillé dans une quinzaine de sites en France qui appliquaient de près ou de loin la Permaculture. A la suite de ces expériences pleines d’apprentissages et d’émotions, nous avons suivi un cours de Permaculture de 72 heures chez Steve Page (The 72 hour Permaculture Design Course), dans le Limousin. Le choc fut grand. Dans très peu de sites en France, nous avions ressenti aussi fortement la vision globale qui était explicitée dans la course. C’est la raison pour laquelle nous avons écrire cet article.

Il règne au sujet de la Permaculture une grande confusion, nous en avons abondamment parlé avec Emilia Hazelip qui a confirmé nos impressions. En France, la Permaculture est bien plus souvent vue comme un "ramassis cohérent" de techniques qui concernante le jardinage, la maison ou encore l’agriculture et la gestion de l’eau. Nous remercions vivement ceux qui cherchent chaque jour de nouvelles techniques "permaculturelles," les mettent en mots, les pratiquent et les partagent. C’est vraiment génial. Mais il ne faut cependant pas perdre de vue la Permaculture est avant tout un outil de réflexion globale qui permet de repenser l’espace avant d’être, par exemple, une technique de jardinage.

La Permaculture, créée par Bill Mollison et David Holmgren, est une méthode de planification écologique destinée à concevoir des systèmes stables et autogérés (dans l’idéal bien sûr !). Elle s’interroge sur la conception d’un site (d’une ferme, d’un village, d’une maison individuelle et de son jardin, etc.) en disposant les composantes de celui-ci (verger, jardins, bâtis,...) pour obtenir un ensemble harmonieux et productif. Elle ordonne les animaux et les plantes les uns par rapport aux autres, de telle manière que la couverture de leurs besoins soit réalisée avec peu d’interventions de l’homme.

En effet, Bill Mollison fait part d’une méthode pour concevoir l’aménagement d’un site (d’une ferme, d’une maison et de son jardin, ... ). Concrètement cette méthode propose :

* Une démarche dans le temps : elle comprend différents étapes à accomplir avant de passer à l’aménagement proprement dit. * Des outils de réflexion pour analyser le site : par exemple, l’analyse outputs/inputs qui consiste à établir des relations entre les ressources (outputs) et les besoins (inputs) des composants de votre site. * Des outils de planification proprement dits pour localiser vos composantes : par exemple le zonage. Les différentes étapes proposées par Bill Mollison sont nombreuses et prennent du temps.

Tout d’abord, il s’agit d’observer des caractéristiques de votre site (localisation des ombres, du passage des vents, des secteurs plus froids...) et de s’informer sur les sujets qui touchent les composantes de votre site (que nécessite tel animal ou telle plante ? Comment gérer son eau ? Un lit planté est-il nécessaire ?...) L’emphase est mise sur l’observation des haies (bordures) qui protègent votre site des pollutions environnantes (Y en a-t-il suffisamment ?) Bill Mollison parle d’un an d’observation dans l’idéal toujours...).

La Permaculture, quelle zone ?

Zone 0 : C’est la zone de l’habitat Zone 1 : Proche de la maison, c’est la zone la plus fréquentée où se trouvent le potager, les plantes aromatiques, le poulailler et le composte de cuisine, éléments qui demandent beaucoup d’attention. Zone 2 : C’est la zone du verger et des ruches. Cette zone demande moins d’attention que la précédent. Zone 3 : C’est la zone des cultures (blé, tournesol, etc) pour les usages domestiques et pour la vente. Zone 4 : C’est une zone de forêt utilisée pour ses ressources (bois de chauffage, bois de construction, champignons, fourrage pour animaux rustiques). Les arbres sont sélectionnés pour leurs fonctions et leur productivité. Zone 5 : C’est un espace de paix pour la vie sauvage. On n’y exerce aucune activité. Ces zones (forêts, larges haies) ont un effet tampon et protègent votre site. En participant à la reforestation, vous aidez à préserver les grands équilibres naturels dont dépend pour une part le réchauffement climatique.

Ensuite, faites le point sur vos ressources existantes (outputs) et vos besoins (inputs) qui dépendent de la taille du foyer, de son évolution, de vos objectifs professionnels, du degré d’autonomie souhaité... L’analyse outputs/inputs sert à corréler vos ressources et vos besoins pour visualiser ce qu’il faudra mettre en place (rajouter des composantes comme inputs...).

Après ces étapes, vous aurez probablement une tonne d’information concernant votre site et des techniques diverses. Bill Mollison conseille de prendre un temps pour synthétiser cette information, l’évaluer, de la confronter à d’autres points de vue, en somme de la digérer.

Maintenant, il est temps de dessiner les contours de votre projet ! Localisez vos composantes (verger, jardin, habitat...) sur un plan en essayant d’atteindre un minimum d’apports extérieurs (en main d’oeuvre en énergie), un recyclage quasi-systematique des ressources en valorisant les outputs, une bonne productivité et minimum de déplacements. Pour vous aider, vous pouvez utiliser le zonage. Le zonage permet de localiser des composantes qui demandent le plus de soin à proximité de la maison. Il est aussi intéressant de planifier dans le temps votre aménagement.

Ensuit, au boulot ! On passe enfin à la mise en place du projet (et là, on constate que ce n’est pas une mince affaire). Le gestion quotidienne (l’entretien du site) arrive déjà à grand pas. le temps dépensé initialement à réfléchir et se torde les neurones, fait idéalement que l’entretien diminue années après années.

Une démarche dans le temps · Observation · Bordures · Ressources · Evaluation · Conception · Mise en place · Gestion · Evaluation

Après quelques années "de fonctionnement" l’évaluation de votre aménagement est essentielle pour réajuster certains choix et approfondir ses connaissances par les réalités pratiques. vous pouvez vous poser les questions suivantes : Est-ce que je réponds à mes besoins ? Est-ce que je favorise une bonne productivité ? Est-ce que cela m’assure un faible entretien et un faible coût en énergie ? Est-ce que j’encourage la diversité ? Est-ce que je ne pollue pas ? Est-ce que j’améliore la fertilité du sol ? En somme, suis-je en accord avec l’éthique et les principes de la Permaculture (vous pouvez trouver l’éthique p28 principes p 20 numero 17 de l’Escampe)

La Permaculture, nous semble-t-il, est une démarche de conception ("design" en anglaise) qui permet de faire émerger des solutions complètement nouvelles, voire que certains qualifieraient de folles, car elle emprunte un chemin mental inhabituel qui prend en compte une multitude de paramètres et qui fait appel à des savoir-faire traditionnels, des connaissances scientifiques aussi bien qu’à la sensibilité personnelle.

Nous conseillons à tous d’assister au cours de Permaculture de 72 heures. C’est une véritable occasion d’apprendre à observer et réfléchir différemment. De plus, la méthode pédagogique utilisée par Steve Page est extrêmement conviviale et interactive, on y trouve un judicieux mélange de théories et de pratiques.

Liens :

http://asso.permaculture.fr/

http://www.permaculture.fr/

http://www.permacultuur.be/

Exposition sur la Permaculture en France A l’issue de nos visites, nous avons réalisé une exposition sur la Permaculture, elle comporte 9 panneaux qui partagent des expériences de Permaculture en France, au travers des témoignages, des photos et des schémas. Nous n’avons pas encore le programme de son itinéraire mais si vous souhaitez le découvrir ou présenter au cours d’un événement que vous organisez, vous pouvez nous contacter :

Elsa et Jimmy 10 rue de la Martinière F-49120 NEUVY EN MAUGES

copyright © 1996-2002 Escampe et Bâtir-Sain

 

Tapoté le 7 mars 2009
par Batir Sain
2

2 commentaires

1

Votre article est top, par contre il y a un bug, je ne parviens pas voir les photos ? Peut être c’est mon navigateur qui ne fonctione pas bien ? (J’utilise internet explorer) En tout les cas je reviendrai vous lire :)

Meilleure mutuelle médecine douce

Changer de mutuelle devis

mutuelle jeune pour chercher une mutuelle April et trouver la mutuelle Toulouse selon les attentes de chacun d’entre nous avec l’organisation de mutuelle en France

Tapoté le 19 juillet 2012 16:39 par Paul

2

Super intéressant votre blog, mais je ne comprend pas pourquoi vous n’allez pas plus loin ? Je pense qu’il y a encore plus de choses à traiter sur ce sujet. En tout les cas vous avez un très jolie blog.

Meilleur mutuelle alsace moselle

Comparateur de mutuelle remboursement implant dentaire

mutuelle de santé pour chercher une mutuelle à lyon et trouver la mutuelle devis selon les attentes de chacun d’entre nous avec l’organisation de mutuelle sante et la mutuelle santé

Tapoté le 23 juillet 2012 17:14 par Mariane


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ? (optionnel)

  • [Se connecter]

© 2017 Bâtir Sain. Mentions légales
Un site charlesque grâce au gentil spip.