Où en est le standard Passivhaus en France et en Grande Bretagne ? - Bâtir Sain
Tous Approche 1 Approche 2 Approche 3 Architectes, professionnels du bâtiment 1 Compte rendu d’évenements Constructions Généralités Techniques Urbanisme

Rechercher


Où en est le standard Passivhaus en France et en Grande Bretagne ?

Il est tout à fait dommageable que l’état français ait commis l’erreur stratégique de ne pas inclure le standard Passivhaus (maison passive) ou équivalent dans sa réglementation thermique des bâtiments. L’économie d’énergie prouvée avec Passivhaus avec peu ou pas d’effet rebond (rebound effect) améliore les performances énergétiques standards, avec leur moindre performance inhérente, d’environ 30% comparée aux immeubles existants, ainsi que les risques sanitaires d’infiltration, exfiltration, déviations thermiques et ponts thermiques.

La concentration de Passivhaus sur l’optimisation de la production énergétique réduit l’inconfort thermique, un facteur connu de la demande élevée en énergie. Par exemple, l’infiltration est d’autant plus faible que l’étanchéité est renforcée, avec un minimum de perméabilité de 0,6 Vol/h à 50Pa , et, de même, les différences de températures inférieures à 4°C générées par le rayonnement asymétrique des parois réduisent les courants de convection gênants pour les occupants qui … augmentent la température du système de chauffage, en utilisant plus d’énergie, etc.

Notez que du point de vue physiologique la température que nous ressentons dans une maison bien isolée provient de manière équitable de la température de l’air et des températures du rayonnement de surface. Les températures du rayonnement de surface jouent un rôle d’autant plus important que les immeubles sont mal isolés. D’où l’inconfort ressenti à une température officielle de consigne de 19°C quand les températures de surface sont faibles, comme dans le cas d’un immeuble mal isolé.

Si les ponts thermiques ne sont pas traités correctement dans le bâtiment construit, alors la condensation de surface ou\et interstitielle ouvre\nt la voie à une dégradation de l’enveloppe et de l’isolation, et le développement de moisissures devient un risque pour la santé de l’occupant. L’inclusion de la norme Passivhaus, non obligatoire mais reconnue comme un standard de la même façon que ce fut le cas avec la HPE ou Haute Performance Energétique lors de la RT 2005, aurait pavé la voie vers des immeubles de meilleure performance, avec l’indispensable qualité de construction requise.

Plus de bâtisseurs et d’artisans auraient gagné en expérience s’ils avaient dû appliquer les couches permettant de contrôler l’infiltration, comme des enduits, ou des barrières, minimisant les contournements et les ponts thermiques. De plus beaucoup plus de fabricants auraient gagné en expérience avec le développement d’équipements comme une ventilation vraiment performante VMC-DF, des Breathing Window Fine Wire Heat Exchanger, des fenêtres et des portes, etc. aux normes Passivhaus.

Avec le temps le coût aurait été réduit comme généralement avec l’apparition de nouveaux standards énergétiques, et comme c’est à présent le cas avec les standards Passivhaus pour la construction nouvelle dans des pays voisins.

Avec un nouveau bâtiment on peut atteindre 15kWh/m².an, selon le standard Passivhaus, avec un coût supplémentaire très modique ou nul si la conception est faite avec attention. Ce fut le cas de l’ école primaire Oakmeadow à Wolverhampton en Angleterre, construite pour un budget identique à celui d’une construction conforme à la réglementation thermique standard :

école Primaire Oakmeadow, Wolverhampton, Angleterre par architectes Architype, bâtisseur Thomas Vale Construction (filiale de Bouygues Construction), en grande partie matériaux écologiques ; construction bois et isolation cellulose et fibre de bois ...

Une très bonne vidéo en anglais de présentation technique du projet Oakmeadow : https://www.youtube.com/watch?v=Mff...

Notez que Passivhaus s’occupe uniquement de performance énergétique, tous les styles architecturaux sont les bienvenus (traditionnel inclus).

 

Tapoté le 4 octobre 2013
par John Daglish
!

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ? (optionnel)

  • [Se connecter]

© 2017 Bâtir Sain. Mentions légales
Un site charlesque grâce au gentil spip.